Imprimer la page  |  Fermer la page

EQUITATION

L'équitation handisport est une de ces disciplines nouvellement apparue dans le domaine de la compétition. Longtemps la relation avec l'animal a plutôt été axée sur forme de thérapie. A l'ASHPA l'équitation a été introduite lors de la saison 2001-2002 avec la venue de Laetitia Bernard, jeune aveugle venue poursuivre ses études de Sciences Politiques à Strasbourg. Laetitia pratique le saut d'obstacle précédée par un autre cavalier qui lui annonce les obstacles (l'un d'entre eux n'est autre que Michel Robert champion olympique. Ses études terminées Laetitia a été engagée comme journaliste à France Inter et elle est donc installée en région parisienne.

Une autre passionnée d'équitation est Lucie Fornecker, jeune cavalière amputée d'un bras, installée dans le nord de l'Alsace qui donne priorité à ses études et qui ne pratique actuellement qu'en loisir.

Actuellement la dcipline est repésentée par Thibault Stoclin, jeune handicapé moteur (IMC) qui pratique le dressage avec des résultats étonnants compte-tenu de son handicap. Il participe à toutes les compétitions et son palmarés est éloquant avec de nombreux titres de champion de France. Il est aux portes de l'équipe de France.

L'équitation est un sport coûteux qui ne peut se pratiquer en compétition qu'avec l'aide constante des parents car le club ne peut que contribuer aux frais de déplacements. L'achat du cheval, sa mise en pension ans un club hippique, l'achat d'un van pour les déplacements etc. sont à charge de la famille et (rarement) de partenaires financiers.

En fait, le rôle du club se limite à la délivrance obligatoire de la licence de la Fédération Handisport.

Tous droits réservés ©A.S.H.P.A. 2009-2017